De Montessori à Reggio…

Comment j’ai changé d’avis…

Comment j’ai changé d’avis…

Comment j’ai changé d’avis…

Depuis que loulou est petit, persuadée du bien fondé de mes lectures, je l’ai élevé dans un cocon où la télévision est pratiquement bannie, ainsi que les jouets sonores/lumineux/électroniques. Jusqu’à il y a trois jours, j’étais persuadée d’avoir fait le bon choix, notamment à cause de ses brillantes aptitudes en motricité fine.

Puis est arrivé le jour où Papou-Mamie n’en faisant qu’à leur tête lui ont offert (en avance, heureusement que j’avais celui Playdoh, il aura des choses tous les jours) le calendrier de l’avent Tut-Tut bolide. Un traîneau qui parle et qui clignote ? J’ai failli faire une syncope !

(Pour voir la bête, je vous conseille le test d’une autre maman qui a tout ouvert en avant première ici).

Et bien je crois que je ne me suis jamais autant trompée de ma vie. Non seulement ça ne l’a pas rendu dingo (les parents un peu… les mêmes phrases en boucle ça tape sur les nerfs !), mais en plus ça lui a donné envie de répéter. Lui qui ne parle pas encore très bien a acquis en quelques heures (et ce malgré une forte fièvre) plusieurs nouveaux mots. En lâchant un peu les vannes, me voilà qui l’autorise à regarder une comptine sur l’ordinateur. Bateau sur l’eau, qu’il aime beaucoup. En quelques jours le voilà qui chante « bâteau, suuur l’eau , la rivière ! bâteau, bâteau ! »

Tut Tut Bolide

(En super bonus au premier plan, le superbe château « Libérrrée, libérrrée » construit par loulou et maman – oui, ça aussi il a eu le droit de regarder !)

En plein boom du langage, les jouets sonores et les écrans ne sont plus dénués d’intérêt, au contraire. Je m’étais souvent fait la remarque que ses camarades abreuvés de télé parlaient beaucoup mieux (des phrases plus structurées). Par contre l’usage des mots n’est pas toujours à bon escient, ce qui m’amène à penser que laisser regarder la télé en étant présent à côté et en apportant des explications supplémentaires, comme on le fait quand on lit un livre, ce pourrait finalement être bénéfique. Reste à choisir correctement les programmes, car mine de rien la violence est ultra présente. Il prends encore les armes pour des perceuses, je ne suis pas pressée de lui expliquer à quoi elles servent vraiment…

Wouuuuuush, prends ça Montessori, mes convictions viennent de s’ébranler radicalement. Par contre ce traineau Tut tut bolide a un défaut : il y a un siège mais aucun bonhomme n’arrive à s’asseoir dessus (malgré une échelle très similaire aux Duplo et Playmobil 123), ce qui contrarie beaucoup mon loulou !

Et chez vous, quel est votre rapport aux écrans ? Et aux jouets sonores/lumineux ? Racontez-moi tout, ça m’intéresse !

7 thoughts on “Comment j’ai changé d’avis…

  1. mariana

    Il est trop marrant ton loulou!!! Nous c’était « surtout pas de télé » avant sa naissance, mais nous nous sommes abonnés à Baby TV un peu avant son premier anniversaire et on le laissait devant un peu tous les jours, il y avait des trucs sympas.

  2. Mathilde

    j’aime beaucoup ton article, c’est touchant et tu as raison c’est tellement bizarre quand on change d’un coup. Ici on jongle avec toutes les manières d’éduquer, le principal c’est de se sentir bien et de s’amuser ^^
    sinon pour la télé tu as raison, il faut quand même pas être loin pour discuter au cas où ;)

  3. Maman raconte

    Je viens d’écrire un billet sur mon amour des jouets en bois et pourtant mon Loulou a aussi beaucoup de jouets lumineux, qu parlent et qui clignotent. Il joue aux Lego et aux tut tut bolides, je lui lis des histoires et il regarde de petits dessins animés. Résultat : il est très éveillé, parle très bien et surtout à bon escient et affine sa motricité petit à petit. Il existe même de très bons jeux éducatifs qui parlent comme le premier Dokeo de Nathan, un must à la maison. Tout est je pense question de dosage….

  4. Lorelei

    ici y’a la télé, les consoles et tablettes….
    Pas des heures par jour mais on ne les a jamais empêchés d’y jouer dans la limite du raisonnable
    Et oui elle a su parler très bien avec des phrases bien construites avant de savoir marcher
    et oui elle a su lire avant ses 4 ans, elle sait se servir parfaitement d’un ordinateur depuis le même âge, elle s’intéresse à plein de choses, elle sait compter (elle joue à des jeux éducatifs surtout), additionner….. elle a même sauté une classe à l’école….
    Alors je ne vois pas le souci des écrans moi….
    bien sûr il faut surveiller ce qu’il s’y passe, pas de jeux violents, des programmes adaptés….

    bizzz

  5. Clarence

    Moi, je n’ai pas vraiment changé d’avis… Nous avons 2 garçons de 2 et 6 et n’avons pas de télé mais un pc et une tablette. Nos garçons ne réclament pas la télé mais nous laissons le grand occasionnellement (une fois par semaine maxi) regarder des dessins animés sur la tablette. Les deux arrivent très bien à s’occuper tous seuls. Le grand est en cp et il est impatient de savoir lire pour pouvoir lire des livres… Quand nous avons de la visite d’autres enfants habitués à regarder la télé, je remarque que mes fils ont une capacité à se concentrer sur une chose plus longtemps et je pense que c’est le gros point fort de l’absence de télé…

    1. lillune Post author

      Techniquement il ne regarde jamais la télé puisque c’est sur l’ordi que j’ai donné un accès à des vidéos, mais il ne s’agit pas de dessin animés, on a opté pour les comptines au début mais là on se rends compte qu’il adore les vidéos éducatives qui débitent l’alphabet, les chiffres ou les formes. Peut-être parce que le support est toujours soit un train soit un camion ;)

      Ton grand n’est pas mis de côté par les autres parce qu’il ne connait pas les « héros » de la télé ? J’ai un peur de ça à partir de la rentrée, quand mon fils regarde avec incompréhension les chiens de la pat’patrol que les autres enfants de quelques mois de plus que lui adulent, il y a un flottement. Je crains aussi les réflexions dévalorisantes de la part de ces mêmes enfants si il leur fait part de son « ignorance »…
      Et je me dis que je vais aussi devoir lui expliquer ce qu’est un pistolet. Lui qui crois toujours que ce sont des perceuses… Comment les autres ont-il pu être mis devant l’horreur de la violence et de la mort si tôt ? La société me fait un peu peur, mais il va falloir qu’il s’y intègre, sous peine de souffrir (comme moi) de solitude.

  6. Kimie

    Très intéressant ton article ! Depuis un moment, je tourne devant les tut-mobile en hésitant « achètera ou n’achètera pas ? » J’avoue que l’idée d’avoir un truc qui cause en boucle me donne d’avance mal à la tête ! En fait, c’est plus pour mon confort personnel que par conviction pour les jouets en bois et Montessori que je n’en achète pas, ah ah la mauvaise mère !!
    Notre miss a quelques jouets électroniques qui lui ont été offerts, mais je ne constate pas qu’elle répète les mots ou les comptines quand elle joue avec…
    Et chez nous, pas de TV. Non pas que l’on n’en ait pas, mais je trouve qu’elle est trop petite (22 mois) pour ça. Nous-mêmes la regardons finalement assez peu… Ca m’est arrivé de lui mettre Petit Ours Brun pour la faire tenir tranquille quand je lui fais des inhalations, mais du coup on dirait qu’elle est lobotomisée devant l’écran, ça me fait une drôle d’impression…
    Bref, pas contre la TV ni les jouets électroniques mais tant qu’on peut s’en passer, ça nous va très bien !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *