Le Tour du Monde de Gaspard et Lisa – Le Japon

Nouvelle étape, qui me tient tout particulièrement à cœur car c’est un pays qui m’attire incroyablement depuis l’enfance : le Japon. Pour cette étape j’ai énormément de matériel, parfois ancien, ça va donc être un peu plus compliqué peut-être pour moi de retranscrire mon programme. Rien que sur ma photo, ça déborde de partout :p (et je n’ai pas mis mes livres trop anciens et dur à trouver, la pile complète de livres de la famille souris, la collection intégrale des studios Ghibli, mon sabre, mon hakama…)

Voici les éléments à télécharger :

  • La fiche Japon et l’élément mobile à placer sur la carte, à télécharger ici.
  • La cinquième lettre de Gaspard et Lisa destinée à votre enfant, à télécharger ici.

La sélection de livres :

En matériel :

  • les baguettes du mois précédant restent d’actualité
  • pour les petits, le fichier Kumon pliage, pour les grands du papier origami
  • le puzzle Montessori du poisson
  • le cycle de vie de la grenouille

En filmographie, classé par ordre de complexité croissante :

  • Kiki la petite sorcière (le seul que je valide pour les petits de 3 ans)
  • Le Royaume des Chats
  • Mon voisin Totoro (attention aux enfants sensibles, la maman est à l’hôpital, mais ça finit bien !)
  • Ponyo sur la falaise (seulement pour les enfants pas trop impressionnables, même si il n’y a pas de violence, certaines scènes très oniriques peuvent faire un peu peur aux plus jeunes, et le personnage du papa sorcier est vraiment très bizarre)

Je n’ai pas encore présenté Chihiro, que je trouve vraiment complexe, ni le Château Ambulant à cause du contexte de guerre. Mais je pense que ça sera bientôt accessible pour mon loulou, qui est vraiment un grand fan des Miyazaki.

Les films perdent un peu en VF, si vous avez des ados qui peuvent suivre les sous-titres je vous conseille vraiment de regarder avec eux en VO !

Et des jouets sous licence que vous posséder déjà probablement :

  • Sanrio (Hello Kitty par exemple)
  • Nintendo (Pokemon, Super Mario…)

Pour découvrir les coutumes du Japon, je vous conseille ce sublime blog de Joranne, avec par exemple l’article sur Teru Teru Bōzu (bon, vu les typhons qu’ils ont au Japon, j’émets quelques doutes sur l’efficacité de cette coutume… mais c’est facile à faire et très mignon)

Les activités :

  • tamponner (écrire/dessiner) le passeport
  • placer l’élément sur la grande carte murale et déplacer le pointeur voyage
  • lire (se faire lire !) un ou plusieurs livres sur le Japon,dans ma sélection il s’agit de Miyako de Tokyo
  • découvrir le son ON, pour les plus grands lire/écrire le mot Japon

Ce tableau vient du site Japaniste, dont je vous conseille les petits cours vidéos au ton décalé si vous souhaitez vous lancer dans le japonais (attention, pas vraiment enfant-friendly, le langage de ce jeune homme est assez fleuri… Mais il explique vraiment super bien les notions, bien mieux que des livres pourtant renommés)

  • présenter le système d’écriture japonais, les deux syllabaires hiragana et katana, et les kanjis emprunté aux chinois.
  • j’ai fabriqué les deux syllabaires rugueuses montessori pour moi même (j’apprends le japonais). Si vous souhaitez vous lancer dans l’aventure du japonais n’hésitez pas à me contacter en privé, je pourrais vous donner quelques trucs :) Je pense faire prochainement un petit billet sur mon intégration des pratiques Montessori à ma démarche d’apprentissage d’adulte… et sur l’énorme bénéfice que j’en ai retiré.
  • Vous vous souvenez de l’idéogramme « paisible » que nous avions vu en Chine ? Au Japon ce kanji se retrouve dans le mot 平ら(taira) qui signifie plat, ainsi que dans le mot… hiragana ! Il est aussi présent dans les mots guérison, paix… Un kanji ayant plusieurs plusieurs prononciation, c’est assez compliqué (j’avoue, je nage moi même encore un peu).

  • regarder un ou plusieurs films des studios Ghibli pour découvrir l’atmosphère des contes au Japon. On y découvre aussi des éléments du Japon traditionnel (les tatamis, les cloisons en papier, le bain chaud… dans Totoro) et des éléments plus modernes (les uniformes d’école, le Japon moderne dans le Royaume des Chats)
  • parler des Kamis (dieux), des Yōkais (esprits), admirer un Torii :p Ok c’est dur, mais quand on habite à Metz c’est très facile, on en a un planté dans un lac de la ville :)
  • parler du mont Fuji et des volcans
  • expérimenter une éruption avec du bicarbonate et du vinaigre coloré
  • expérimenter les séismes, je vous renvois à l’excellente association lamap (pendant mes études je leur ai prêté main forte !) pour plus de détails sur les protocoles à mettre en oeuvre. Piocher dedans en fonction de l’âge bien sur. Si vous n’avez jamais vécu de séisme (j’en ai connu un de petite magnitude en 2005), vous ne saurez peut-être pas comment le raconter… il faut absolument parler du son. Le grondement, l’onde sonore, qui vibre, qui résonne et qui arrive juste avant la secousse. C’est un son incroyable, terrifiant, qui semble vraiment sortir des entrailles de la terre. Puis vient le début de la secousse et là c’est le tintement métallique des petites cuillères qui me reste en mémoire. Puis le mouvement s’amplifie, je me suis accrochée au canapé sans oser bouger (j’étais dans les étages, le mouvement est donc plus fort qu’au niveau du sol). Et c’était finit. Je me sens chanceuse d’avoir pu vivre cette expérience, surtout sans aucun dégâts :p
  • lire (se faire lire !) un ou plusieurs manga, dans ma sélection il s’agit de Chi
  • s’essayer au dessin avec le livre 1001 dessin à la japonaise
  • pour les grands enfants/ados, pourquoi ne pas essayer de faire son propre petit manga ?
  • le 5 mai, c’est la fête des garçons (Kodomo no hi) au Japon.
  • Colorier ou bricoler des carpes Koinobori pour représenter la famille (noire pour papa, rouge pour maman et une petite carpe par enfant). Avant seules les familles avec un garçon accrochaient ces manches à air devant leur maison… L’égalité des sexes n’est toujours pas arrivée là bas, et la fête des filles correspond au jour des poupées, le 3 mars.
  • découper de jolis papiers pour faire une Kokeshi en collage, en suivant ce modèle
  • lire ou se faire lire le livre Le poisson de Nanami.
  • faire le puzzle du poisson, apprendre le nom des différentes nageoires
  • observer les différentes sortent de poissons rouges dans une animalerie
  • plier un origami de poisson (pour les plus jeunes on remplacera l’origami par le fichier Kumon)
  • se déguiser ! Les courageux/courageuses pourront coudre un kimono ou un yukata (c’est à dire un kimono court, porté avec un short par les garçons), les autres peuvent se rabattre sur un kimono de Karaté, le premier prix chez Décathlon est à 10€ seulement. Pour la couture, une excellente vidéo qui offre une version simplifiée ici, attention, les dimensions sont pour une taille 2 ans.
  • Lire un livre sur les samouraïs (je n’ai plus la référence, mais j’en avais trouvé un super à la bibliothèque…)
  • Parler des différents arts martiaux, regarder des vidéos de Katas. Pour nous ce sera Karate (il souhaite en faire  la rentrée) et Iaïdo puisque j’ai pratiqué à l’époque ou j’avais encore un genou en état de fonctionnement. J’ai la chance de posséder 2 bokkens (sabres en bois) et un Iaïto (sabre véritable, mais non aiguisé) – fabriqué sur mesure pour ma petite taille de fille :p
  • Si vous souhaitez un bokken que l’enfant puisse manipuler il faudra opter pour un wakisashi (55/56cm au lieu de 90 et plus pour un bokken adulte). Une version avec garde permet de protéger ses petits doigts :p
  • Mae, le premier kata, qui signifie « devant », combat au bokken, le (biiip) de noeud du hakama.
  • Une des plus jeune (la plus jeune ?) ceinture noire de karate au monde, un combat (à la touche, sans protections)

Admirer quelques estampes, la plus emblématique étant très certainement La Grande Vague par Hokusai.

Peindre le mont Fuji-San (le premier qui dit Fujiyama je le gronde, ça ne se dit pas du tout !) Noter qu’une estampe est toujours composé d’un dessin au trait noir, avec la couleur contenue dans ce contours. On voit parfois des projets en maternelle qui omettent ce contour… ce perds son sens.

Rêver en écoutant des Haïkus. Les plus connus sont ceux de Basho, que vous retrouverez sur ce site avec leur prononciation en japonais (transcrit en romaji, c’est à dire en caractères latin). Voici un de mes préférés :

古池や
蛙飛びこむ
水の音

furu ike ya
kawazu tobikomu
mizu no oto

un vieil étang
une grenouille plonge
le bruit de l’eau

Pour aller avec, on peut proposer les activités Montessori classique autour du cycle de vie de la grenouille, ainsi qu’un bac sensoriel avec – si vous aimez – des perles d’eau (moi je ne suis pas fan, je trouve ça chimique potentiellement toxique…). Les feuilles de mousse qui se découpent au ciseaux permettent de créer de superbes nénuphars flottants. Si vous avez la chance d’avoir un étang pas loin, aller écouter le plongeon de la grenouille dans l’eau !

Nombre d’entre nous ont un bac de semoule ou de sable pour le tracé des lettres. Je vous propose de le reconvertir en jardin zen en y déposant quelques pierres et en proposant un petit râteau (j’ai bricolé le mien avec des bâtons de glace et des pic à brochette). Vous pouvez voir sur la photo notre mini Kotatsu home-made (table basse avec couverture intégrée) dont je suis plutôt fière !

Le Japon est aussi tout en modernité. Le livre des p’tits doc sur les robots est une parfaite introduction en la matière, il montre bien l’amour des japonais pour les robots humanoïdes.

Proposer des figurines Sanrio, des jouets estampillés Nintendo, pourquoi pas une découverte des jeux vidéos (en jeu gratuit disponible sur un smartphone je vous conseille Animal Crossing Pocket Camp. Zero violence, un univers rythmé par les saisons, la nature, des animaux kawaii au possible, que du bon pour les plus petits !) ? La pop-culture nippone à traversé le monde :)

  • cuisiner des plats japonais (des makis par exemple)
  • préparer un magnifique bento
  • pique-niquer en famille sous un cerisier en fleur (avec son bento !)
  • manger avec des baguettes

Je ne distribue jamais mes cartes de nomenclature sur le blog car je les réalise avec des photos que je pioche sur internet, en dépit complet des droits d’auteur. Par respect pour les photographes dont les images ne sont pas libres (souvent des photographes animaliers) je ne les mettrais donc jamais sur mon site. Mais de maman à maman, si vous m’envoyez un petit message (via facebook de préférence), c’est une autre affaire ;)

Je fourni toutes ces ressources gratuitement, alors je vous demanderais, en guise de remerciement pour le travail, de liker ma page Facebook et/ou de vous abonnez à mon compte Instagram et de me laisser un petit message en commentaire ici pour me dire que vous participez à l’aventure. Merci d’avance :)

N’hésitez pas à mettre en commentaire un lien vers une publication avec les activités que vous aurez réalisés sur le Japon, je vous référencerai avec grand plaisir !

Crédit images vectorielles (libres de droit) : https://fr.freepik.com/vecteurs-libre/elements-de-la-culture-japonaise_799161.htm
Photos de la lettre et mini-photos de la fiche pays google image (donc ne pas les redistribuer, merci)

 

 

1 Reply to “Le Tour du Monde de Gaspard et Lisa – Le Japon”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *